Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'impact figure parmi les plus importants de toutes les interventions en matière d’éducation rigoureusement étudiées dans le domaine de l'éducation internationale.

Un économiste lauréat du prix Nobel a confirmé des gains en matière d'apprentissage qui figurent parmi les plus importants jamais mesurés par une étude majeure en Afrique.

L’étude révolutionnaire a été dirigé par le professeur Michael Kremer, économiste lauréat du prix Nobel 2019. Il révèle que les enfants vivant dans des communautés africaines mal desservies obtiennent un taux d'apprentissage supérieur de 53 % dans les écoles soutenues par NewGlobe au cours de leur cheminement scolaire de la petite enfance et du primaire.

Les résultats de l'étude ont été annoncés lors d'un discours prononcé par l'économiste lauréat du prix Nobel devant des chefs d'État africains et des ministres nationaux de l'Éducation à l’occasion du Forum mondial de l'éducation. Il s’agit du plus grand rassemblement mondial de ministres de l'Éducation et des Compétences organisé par le gouvernement britannique à Londres.

S'ils étaient reproduits à grande échelle dans les systèmes d'éducation publique, ces gains suffiraient à mettre les enfants africains issus de communautés mal desservies sur la voie de l'égalité vis-à-vis de leurs pairs issus de pays dont les revenus sont trois ou quatre fois plus élevés.

 

https://lh6.googleusercontent.com/MjY1_b3061T83kunP6QbZp6DfVMZOOIw6R3FfmyQ3ngPOUSJgx1pBc-s3ZysNUPIXt6gR8ey4nJSaWPx_BCd92DQmWa4FX6eq2CSqIBJp5mKt77-bS4rNmfJaUilV-llq85w4FY

L'étude révèle qu'au bout de deux ans, les élèves de l'école primaire participant au programme NewGlobe au Kenya ont près d’une année supplémentaire d'apprentissage par rapport aux enfants enseignés selon les méthodes traditionnelles. Dans le cas du développement de la petite enfance (DPE) – qui encadre généralement les enfants de 3 et 5 ans – les enfants gagnent près d'un an et demi d'apprentissage supplémentaire ; ils apprennent en deux ans ce que les élèves des autres écoles apprennent en trois ans et demi.

Selon les propres termes de l'étude : « Les gains en matière d'apprentissage observés dans l'étude sont parmi les plus importants étudiés dans la littérature internationale sur l'éducation ».

En termes académiques, les méthodes de NewGlobe ont augmenté l'apprentissage de 1,35 écart-type pour les élèves de la petite enfance et de 0,81 écart-type pour les élèves du primaire. Pour replacer ces chiffres dans leur contexte, l'ampleur de l'effet dépasse de loin le 99ème percentile et représente des gains d'apprentissage se situant dans le groupe des 1 % les plus élevés parmi les grandes études rigoureuses menées en Afrique.

 

https://lh6.googleusercontent.com/eqvLKJztqJ935VV0cSL80TVHSf3kUANzy4tugQ9ShUtBo9A2ZUlU_efCHZhawKBxYsU84a5Pc_Luu57fnv6AKD3xuCJqKm7bfmfyjMCvhqUTzYauEcUzIVhEfiOaaHQM3dMqWTY

L'étude révèle également que les enfants qui suivent les méthodes de NewGlobe ont plus du triple de chances de pouvoir lire une phrase en première année que leurs camarades dans les autres écoles. La Banque mondiale estime que 90 % des enfants de 10 ans vivant en Afrique subsaharienne n'atteignent pas ce niveau.

Les élèves dont le niveau d'apprentissage était le plus faible au départ sont ceux qui ont le plus progressé et les filles ont fait le même progrès que les garçons en matière d'apprentissage. Ces résultats contrastent avec les recherches qui démontrent que les filles en Afrique subsaharienne sont constamment désavantagées en matière d'apprentissage.

Les résultats sont une confirmation retentissante du système d'apprentissage intégré de NewGlobe –  le même que celui qu'il utilise en Afrique et en Asie du Sud pour soutenir plus d'un million d'enfants aujourd'hui. Ce chiffre augmente chaque année.

L'étude menée sur une période de deux ans est le résultat d'un essai contrôlé randomisé (ECR) à grande échelle incluant plus de 10 000 élèves issus de milieux socio-économiques défavorisés. 

Elle constate les éléments suivants:

  • Après deux ans, les élèves du primaire qui utilisent le système d'apprentissage complet de NewGlobe ont presque une année supplémentaire d'apprentissage par rapport aux élèves des autres écoles qui utilisent des méthodes ordinaires avec un apprentissage accru de 0,81 écart-type.
  • Pour les élèves de la petite enfance, deux années d'enseignement utilisant les méthodes de NewGlobe leur donnent une année et demie d'apprentissage supplémentaire par rapport aux élèves des autres écoles – avec des niveaux d'apprentissage augmentés à un chiffre exceptionnel de 1,35 écart-type.
  • Dans les écoles soutenues par NewGlobe, 82 % des élèves de première année – généralement des enfants de six à sept ans – peuvent lire une phrase, contre 27 % des élèves des autres écoles.  
  • Ce sont les élèves partant des niveaux d'apprentissage les plus bas qui gagnent le plus. Les gains en matière d'apprentissage ont été les plus importants pour les élèves dont il avait été prédit qu'ils obtiendraient les plus faibles performances. Ces derniers ont obtenu des résultats supérieurs à ceux d'élèves similaires fréquentant d'autres écoles en comparaison à leurs pairs en situation plus favorisée.

 

(Suite au prochain numéro)

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :