Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le joueur centrafricain d'Athlético de Madrid (Espagne) en vacances à Bangui, Geoffrey Kondogbia, a rencontré le jeudi 2 juin 2022, des journalistes pour s’expliquer sur les (vraies) de son retrait provisoire de l’équipe nationale de la République Centrafricaine, les Fauves du Bas-Oubangui.

« La situation du stade me fait très mal. Je ne peux pas supporter le fait de ne pas jouer sur mon terrain, devant mes supporteurs, devant mes pères, mes mères, mes frères et mes sœurs. Je ne peux pas accepter de jouer nos matchs de domicile à l'extérieur. C'est à dire que je porte le maillot, mais ils n'ont pas l'occasion de voir leur fauve. C'est inadmissible », a-t-il déclaré devant les journalistes invités pour la circonstance.  

En Aout 2021, par une lettre adressée à la fédération centrafricaine de football (F.C.F), le capitaine des Fauves du Bas-Oubangui, Geoffrey Kondogbia, a annoncé son retrait de la sélection nationale pour plusieurs raisons évoquées entre autres :

-La suspension du stade Barthelemy Boganda (stade 20 mille places), depuis plus d’un an par la CAF/FIFA, qui empêche de pouvoir évoluer devant le public pour avoir leur soutien.

« Pour moi, cette situation a trop duré. Le stade nous aide pourtant à produire de bons résultats. Jouer devant la nation, partager des moments de bonheur avec la population, c'est la raison qui m'a poussé à porter ce maillot. C’est très important pour moi, c'est très important pour mes frères avec qui nous combattons sur le terrain », a insisté Geoffrey Kondogbia.

Quelques points essentiels ont été abordés au sujet de son retrait de l’équipe nationale et quelques manquements constatés lors du match amical contre le Rwanda dont quelques préoccupations ont porté sur la discipline, l’ambition et le travail à fournir par le staff de la fédération centrafricaine de football y compris les joueurs avec des défaillances au niveau de l’organisation.

L’équipe nationale de la RCA a des joueurs talentueux qui ont la capacité d’émerger certes, mais ce qui manque à cette sélection, c’est la discipline et la rigueur dans le travail pour pouvoir obtenir une qualification à une compétition internationale.

Avec nostalgie, l’ex-capitaine des fauves, Geoffrey Kondogbia, veut jouer un match devant le public de son pays avec le maillot qu’il portait en leur nom afin de leur redonner la joie. Mais, la seule préoccupation qui bloque son réengagement est la réfection du grand stade de Bangui, qui n’est pas encore effective. IL compte en toute « honnêteté et liberté » revenir sur sa décision et retourner en équipe nationale à la seule condition qu’il soit consulté dans la prise de décision importante, l’impliquer dans le programme de développement et de succès des fauves. « Ces aspects sont essentiels : Dialoguer, donner son avis, n’est pas une opposition à la hiérarchie, c’est juste s’unir pour travailler ensemble pour atteindre des objectifs », a précisé Geoffrey Kondogbia.

Geoffrey Kondogbia est convoqué en équipe nationale pour la première fois le 31 aout 2018, il évolue depuis novembre 2020 dans le club espagnol, Athlético Madrid.

Aubin Ndata / Arsène-Jonathan Mosseavo

Image : Prise sur la page facebook I YEKE TENE NI

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :