Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Il s’agit du projet de gouvernance numérique du secteur public d’un montant de 35 millions de dollars et du projet d’investissement compétitive des entreprises en Centrafrique chiffré à 30 millions de dollars.

La cérémonie de signature de convention de financement de ces projets a eu lieu ce jeudi 19 mai 2022 à la primature en présence du Premier Ministre Felix MOLOUA et le Représentant Résident de la Banque Mondiale en République Centrafricaine, Han Fraeters 

La Banque Mondiale reste toujours engagée dans un programme qui apporte un impact positif sur le développement durable de la population raison pour laquelle a confirmé le Représentant Résident de BM dans son allocution pour la circonstance que la porte feuille de projets de développement et d’investissement de la Banque Mondiale pour la RCA approche déjà à 500 milliards de francs CFA. C’est un avancé significatif dans la vision promotrice de la Banque mondiale d’appuyer la RCA dans tous les projets de son essor économique important.

Il a rappelé aussi que ces projets regorgent un potentiel énorme pour relever le tissu économique et social ainsi, qu’avec de programme d’investissement susceptible pour les entreprises à faible capacité d’investissement, de bénéficier de quelques financements qui seront mis à leur disposition pour rehausser le niveau d’économie du pays. Favoriser un climat d’affaire apaisé, redynamiser le secteurs privé qui est en déséquilibre avec l’état par le manque de financement, des infrastructures inadaptés et des compétences insuffisantes, un environnement légal, réglementaire et institutionnel peu incitatif.

Le Premier Ministre chef du Gouvernement, Felix MOLOUA a salué le geste de ce don faite par la Banque Mondiale pour la réalisation de ces deux projets selon lui : « Ce projet va apporter un plus valu à notre pays la RCA », il est satisfait du volet consacré au développement du secteur privé et la création d’emploi. Par ailleurs, il se réjouit également du montant de l’enveloppe qu’a offerte la BM. Il interpelle le comité du pilotage de ces projets à faire une gestion rigoureuse de chronogramme établi pour la réalisation des activités. Promesse faite de sa part, d’y veillez personnellement sur l’état d’avancement des choses dès le lancement.

A noter également que le projet de gouvernance numérique du secteur public a pour objectif :

  • D’améliorer l’efficacité et la transparence de la gestion des ressources publiques,
  • De jeter les bases de la gouvernance numérique pour la prestation de service publics de confiance et inclusifs.

Ce projet va permettre également les paiements des salaires des fonctionnaires à distance depuis leur lieu d’affectation.

 Le Projet d’investissement de compétitivité des entreprises et pour l’emploi :

  • Vise la mise en œuvre de réformes permettant l’investissement,
  • L’amélioration de l’accès au crédit et le soutien aux PME et aux jeunes travailleurs.

Les bénéficiaires de ce projet seront des jeunes à la recherche de renforcer leur compétence sur le marché de l’emploi, les PME et les grandes entreprises. La composante des volets de renforcement des capacités des entreprises dans le domaine de la gestion, du marketing, de la finance, de la planification d’entreprise et des compétences numériques.

Des programmes d’insertion économiques sont prévus pour environ 1900 apprentis diplômés avec au minimum 514 entreprises locales pour assurer la formation ou embaucher dans les métiers sélectionnés.

Aubin NDATA

Image : Presse Primature 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :