Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après la phase de formation, l’ONG CIAF-Centrafrique a offert des Kits pour le démarrage des Activités Génératrices de Revenus (A.G.R) aux bénéficiaires du programme d’Assistance du Fonds au profit des victimes lancée par la Cour Pénale Internationale (CPI). Les distributions se sont déroulées du 15 au 20 novembre 2021 à Zinga, Mongoumba, Batalimo et Mbata. Elles se poursuivront dans les prochains jours à Mbaïki, Pissa et Kapou.

Les kits donnés sont pour diverses activités économiques notamment l’élevage, l’agriculture, la pèche, le commerce (vente de produits alimentaire et non alimentaire), la quincaillerie, l’atelier de réparation des motos, studio photo numérique etc.   C’est pour la première fois que ces kits sont distribués aux victimes des crises militaro-politiques dont la préfecture de la Lobaye n’a pas été épargnée.

Pour le chargé de programmes de CIAF-Centrafrique, la dotation en kits AGR sont inscrites dans le projet dont le but est de fournir une assistance intégrée et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des victimes ayant subi les préjudices découlant de la commission des crimes qui relèvent de la compétence de la CPI, ainsi que leurs proches en leur offrant une réhabilitation physique, psychologique et le soutien matériel.

Denis, l’un des bénéficiaires de Zinga se réjouit des kits reçus, et est prêt à relancer ses activités de pêche : « j’ai choisi de relancer mes activités de pêche, j’ai reçu des moyens nécessaires qui vont me permettre d’avoir une pirogue de taille moyenne, différents types de filet et des outils pour la pêche de nuit ».

A Batalimo, Edmond, exprime sa joie et se dit désormais prêt pour ouvrir son atelier de réparation des motocyclettes, « j’ai reçu une caisse à outil et tout ce qu’il faut pour mon travail, je remercie beaucoup CIAF-Centrafrique pour cet appui ».

A Mongoumba, Aline remercie l’ONG CIAF-Centrafrique pour son assistance car elle va ouvrir un restaurant dans sa localité grâce à cet appui .  

L’ONG CIAF/Centrafrique est une organisation non-gouvernementale, laïque, apolitique, non discriminatoire et à but non lucratif, créée le 11 Septembre 2004 à l’issue d’une Assemblée Générale par Madame Marguerite RAMADAN, actuelle Ministre centrafricaine des Affaires Sociales.

Son but est de contribuer à l’amélioration de la qualité de  vie des femmes et des filles et à la protection de leurs droits par la lutte contre certaines pratiques néfastes et les Violences Basées sur le Genre dont les violences sexuelles.

Le CIAF/Centrafrique est affilié au Comité Inter-Africain sur les pratiques traditionnelles ayant effet sur la santé des femmes et des enfants (CI-AF) qui est une organisation africaine à but non lucratif, créée en février 1984 à Dakar, Sénégal et dont le siège se trouve à Addis-Abeba, Éthiopie.

Bénéficiant du financement du Fonds au Profit des Victimes de la Cour Pénale Internationale, le CIAF/Centrafrique est chargé de la mise en œuvre du projet « Assistance en vue de Réhabilitation Physique, Psychologique et soutien Socio-Économique aux Victimes de la situation de la République Centrafricaine » dans la préfecture de la Lobaye.

La première mission de remise des kits, conduite par Cyrille Kevin ANDJIKALA, Chargé de Programme du CIAF/Centrafrique, était composée de : Sylvain TOUKIA, Coordonnateur de Zones; Martial Rodrigue TOPIEN, Responsable Administratif et Financier  et Benoît RAMADAN, Assistant Logisticien du CIAF/Centrafrique.

Steven Namzoka

 

     

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :