Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La deuxième centrale thermique de Bangui d’une capacité de 10 MW est inaugurée le jeudi 25 novembre 2021 par le président de la République Faustin Archange TOUADERA. La réalisation de ce grand projet fait suite à la signature d’un accord le 27 décembre 2016 entre le ministère de l’économie et de la coopération internationale et le Fonds Saoudiens de Développement (FSD). 5 ans après, le projet se concrétise par la mise en marche des 4 nouveaux générateurs le 25 novembre 2021.

La nouvelle Centrale thermique de Bangui

L’investissement se monte à 9 milliards de francs CFA financé par le Fonds Saoudiens de Développement (FSD); l’installation des quatre générateurs est réalisée par la société TRAGEDEL pour un délai d’exécution de 18 mois, mais la finalisation des travaux a été  prolongée en raison de la crise sanitaire liée à la maladie à coronavirus ainsi qu’à l’instabilité sécuritaire causée par la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) par le blocage du corridor Bangui – Garoua-Boulai pour l’acheminement des matériaux. 

En effet, ce projet de renforcement de la capacité de production de l’électricité de Bangui, est porté par deux grands projets :

  1. La fourniture et montage d’installations de 4120 lampadaires solaires publics sur 100 km dans la ville de Bangui et ses périphéries ;
  2. La conception, fourniture et montage d’installations de quatre générateurs de 2,5MW grâce à la vision politique du Président de la République, Faustin Archange TOUADERA, portée sur l’amélioration des conditions de vie de la population à travers son engagement pour le développement du secteur énergétique en République Centrafricaine.

Dans son discours, le ministre chargé du développement de l’énergie et des ressources hydrauliques, Arthur Bertrand PIRI a salué l’engagement du Président de la République, Faustin Archange TOUADERA pour la mise en œuvre du développement du secteur de l’énergie.

Selon le ministre Arthur Bertrand PIRI, malgré que la République Centrafricaine était autrefois déficitaire sur le plan énergétique, le Président de la République en faisant renouveler cet engagement le 30 mars 2016 est entrain de pallier à ce déficit. C’est ainsi que dans cette même optique, l’usine de Boali 2 dédoublée est remise en service  le 11 aout 2020. A l’avenir, deux champs solaires devraient voir le jour à Danzi (25 MW) et Sakai (15 MW).

Par ailleurs, Arthur Bertrand PIRI met en garde tout individu qui tenterait de commettre des actes sabotage,  vol, vandalisme sur les installations de l’ENERCA. Tout contrevenant sera traduit en justice pour répondre de ses actes d’incivisme.

Le membre du gouvernement a par ailleurs interpellé chaque citoyen et client de l’ENERCA, à prendre ses responsabilités dans un élan de patriotisme pour protéger ses efforts déployés par le Chef de l’Etat pour le bien-être de tout un chacun en développant le secteur de l’énergie indispensable à tous. Le ministre PIRI a demandé au Président de la délégation spéciale de la ville de Bangui, Emile Gros Raymond NAKOMBO, de mettre à contribution toutes les ressources dont il dispose pour  sécuriser les installations de l’ENERCA.

Interviewé sur le sujet. le Président de la République, Faustin Archange TOUADERA, a exprimé tout d’abord sa satisfaction face à ces avancées dans la domaine énergétique : « Comme vous le savez, depuis très longtemps, nous n’avons pas pu augmenter notre capacité de production. Alors donc pour cela, nous travaillons pour une grande augmentation de la production. Là maintenant avec le dédoublement de Boali 2, et aussi de l’énergie solaire, photovoltaïque, cela pourra permettre aux Centrafricains de disposer de l’énergie et aux entreprises aussi…Nous allons poursuivre, nous demandons donc au ministre de l’énergie de continuer à travailler dans ce sens car nous avons beaucoup de capacité, que nous devons étendre jusqu’à nos provinces parce que là-bas aussi, il y’a des activités économiques, scolaires, sanitaires pour le besoin de la population, donc tout ça est fait aussi pour être projeter à l’intérieur du pays »

La cérémonie inaugurale a été marquée entre autres par la coupure du ruban symbolique, le démarrage des quatre générateurs de 2,5 MW chacun et la signature du livre d’or par le président, Faustin Archange TOUADERA.   

L’ENERCA Compte désormais deux centrales thermiques à Bangui. Les quatre générateurs de 10 MW de dernière génération qui vont lui permettre de renforcer la couverture électrique dans la ville de Bangui.

 

Clem

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :