Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'atelier de capitalisation du Fonds Bêkou de l'Union Européenne, s'est tenu le mardi 24 novembre 2021à l’Alliance française de Bangui , sur le nouveau concept : « Le Fonds Bêkou, un Outil Novateur pour la Résilience de la République Centrafricaine ». Plusieurs organisations Internationales et nationales ont pris part à cet atelier y compris la société civile. L’objectif est de faire le point sur les activités soutenues par le Fonds Bêkou et ses partenaires, tirer les leçons de ce qu’a été le Fonds Bêkou en tant qu’outil innovant de l’Union Européenne pour travailler dans les contextes de fragilité, identifier les éléments clés à améliorer pour les actions soutenues par l’Union Européenne en RCA qui devra être pris en compte autant dans la gestion de la situation en RCA que dans d’autres contexte de type Nexus.

En effet, le Fonds Bêkou a été créé en réaction à la crise de 2013 en République Centrafricaine afin de permettre l’accès des populations aux services essentiels entre autres l’eau et assainissement, alimentation, soins et rétablir la sécurité, relancer les activités économiques du pays. Il a un but déterminer pour contribuer à la stabilisation et la reconstruction de la RCA dans son ensemble, développer des stratégies d’interventions à l’action humanitaire urgente et, accompagner les plus vulnérables et soutenir la réconciliation nationale. Ces gammes de programme financé par le Fonds Bêkou posent ses fondations sur le principe d’un développement durable et inclusif. A noter que deux sériés d’ateliers se décomposent en trois et quatre ateliers parallèles qui vont permettre aux participants d’échanger et évaluer les actions suivantes sur :

- L’Accès aux services de base –focus santé,

- Relance économique-focus développement rural,

- Cohésion sociale et réconciliation,

- Approche micro-meso-macro,

- Positionnement sur LLRD/résilience/nexus ;

- Participation des ONGs locales

- Spécificités du Fonds Bêkou

Le gestionnaire du Fonds Bêkou , Enrique De Loma Ossorio Friend dans sa présentation à la plénière a montré l’importance capitale du Fonds Bêkou qui, depuis juillet 2014, plus de 293 millions d’euros ont été injecté en RCA à travers des partenaires ONG, agences de développement des États membres de l’Union européenne et de l’ONU, bureaux de consultants, à la fois sur des projets opérationnels dans les différentes régions ciblées par le Fonds et en assistance technique permanente auprès des institutions centrafricaines afin de soutenir les populations dans les secteurs liés à la résilience, notamment la sécurité alimentaire et la santé, et l’appui à la recréation d’un État capable d’assurer les services de base. Le Fonds vise aussi une cohésion sociale améliorée et la réconciliation pour inscrire les dividendes de la paix dans la durée, adopte un positionnement novateur entre l’urgence et le développement. Jusqu’aujourd’hui, le montant global de financement du Fonds Bêkou est plafonné à hauteur de 309 million d’euro alloué pour la réalisation des projets indispensables au profit de la population durant les sept (7) années d’activités. Il a par ailleurs exprimé sa vive satisfaction sur le bilan qui est positif d’ailleurs la représentante du ministre du Plan Madame MARDOZIN Jacqueline a réaffirmée avec toute fierté sur l’impact que ces projets ont permis à plus 2 800 000 personnes en RCA soit près de 55% de la population. "Les constats peuvent se faire auprès de bénéficiaires eux-mêmes qui pourront témoigner des bienfaits du Fonds de Bêkou  à leur faveur",  a dit Mme Jacqueline MARDOZEIN, coordonnatrice de la CAONEF ( Cellule d'Appui à l'Ordonnateur National du FED). 

Le Fonds Bêkou arrive déjà à sa fin et une nouvelle phase de la coopération entre l’Union Européenne et la République Centrafricaine doit être définie pour permettre une extension si possible de 2021 à 2027.

Aubin NDATA

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :