Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  1. Un post de site en ligne Corbeau News en date du 22 octobre 2021 écrit ceci : « Le ministère de jeunesse et des sports éclaboussé par une nouvelle affaire de détournement des fonds publics ».
  2. Daniel-Arsène Ngrepayo, Directeur de Cabinet au Ministère de la Jeunesse et des Sports affirme que les 5 millions vont servir pour régler des factures antérieures des fournisseurs.
  3. Daniel Nzewe, Chargé de Mission au Ministère de la Jeunesse et des Sports dit qu’il n’est pas habileté à agir en matière de crédit.
  4. Plusieurs documents attestent que les 5 millions se trouvent dans  les mains de Daniel-Arsène Ngrepayo

Vendredi, le 22 octobre 2021, un post du site en ligne Corbeau News évoque le cas d’un présumé détournement de fonds à hauteur de 5 millions au ministère de la jeunesse et des sports. « De nouveaux éléments révélés par les fonctionnaires du ministère de la Jeunesse et des Sports suggèrent que l’ampleur de ce supposé système de détournement des fonds publics et des falsifications des faux documents officiels au sein dudit ministère était sous-estimé au départ par le nouveau ministre lui-même ».

L’article met en cause deux cadres du département, Arsène Daniel Ngrepayo, Directeur de Cabinet, Daniel Nzewe Azagbia,  Chargé de Mission au ministère chargé de la promotion de la jeunesse et des sports et de l’éducation civique.

Capture d’écran faite le 22-10-2021

Quelques jours après, les fonctionnaires du ministère ont manifesté le lundi 25 octobre  réclamant que la lumière soit faite sur cette affaire avant de reprendre le travail. 

Notre cellule de vérification de l’information #StopAtènè, a pu consulter certains documents qui nous permettent d’affirmer aujourd’hui que ce montant de 5 millions de FCFA destinés à la lutte contre le Covid 19, est entre les mains du directeur de Cabinet du ministère de la jeunesse et des sports.

Des éléments de preuve ?

Le premier document en notre possession nous vient du ministère des finances et confirme que l’an dernier, tous les ministères ont pu s’appuyer sur des fonds spéciaux pour la lutte contre le Covid 19. Dans le cas du ministère de la jeunesse et des sports, sur un budget total de 20 millions, la somme de 5 millions de francs CFA est bel et bien répertoriée… signée même par le directeur général du budget selon un document d’exécution des dépenses de lutte contre le Covid 19 portant sur la période de juillet à décembre 2020.

Exécution des dépenses Covid-19 de la Direction Générale du budget (2020)

La cellule #StopAtènè dispose de trois autres documents : une ordonnance de paiement datant du 16 octobre 2020, elle est issue des services du ministère des finances et du budget, un bon de caisse venant du Trésor public et d’une décharge interne au ministère des sports attestant qu’Arsène Daniel Ngrepayo, le directeur de cabinet du ministre a bel et bien reçu, la semaine dernière, le 18 octobre, la somme de 5 millions de FCFA. Plusieurs questions restent aujourd’hui sans réponses, est-ce la première fois que le ministère puise dans ce fonds spécial anti-covid ? Le directeur de cabinet peut-il aujourd’hui justifier les dépenses engagées dans le cadre de la lutte contre la pandémie ?  

Captures d’écran de l’ordonnance de paiement et du bon de caisse (Trésor public)

Décharge interne signée du directeur de cabinet le 18-10-2021

Que disent les personnes mises en cause ?

D’abord, la cellule #StopATènè a pu s’entretenir à deux reprises avec Daniel Ngrepayo, il a dans un premier temps refusé de nous répondre. Pour ensuite nous affirmer que ces dépenses dataient de la période 2020. Ceci n’expliquant pas pourquoi il aurait perçu 5 millions de FCFA la semaine dernière.

Enfin, la deuxième personne citée dans l’affaire, c’est le chargé de mission en matière de la jeunesse, Daniel Nzewe. Lui, il est très clair : « L’ordonnateur de crédit, c’est le ministre, et l’administrateur de crédit, c’est le directeur de cabinet. Je ne suis rien dans cette chaine de décision».

L’actuel ministre de la jeunesse, de son côté, ne semblait pas être au courant, il y a deux jours de l’existence de cette somme, il s’est donné 72 heures pour pouvoir réunir tous les éléments en interne avant de communiquer.  

#StopATènè, l’équipe qui lutte contre la désinformation et les discours de haine en Centrafrique

Sources :

  • Echanges avec Daniel Arsène Ngrepayo
  • Contact téléphonique avec Daniel Nzewe Azagbia
  • Echange téléphonique avec le ministre de la jeunesse et des sports
  • Documents du ministère des finances et du budget

 

 

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :