Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Centrafrique : La branche dissidente du MPC appelle les autres groupes armés à revenir dans l’APPR-RCA

Le Mouvement Patriotique pour la Centrafrique (MPC)- aile Hassan Abdoulraman, lors d’un point presse tenu ce lundi 25 octobre 2021, a réitéré son engagement à l’appel du Chef de l’Etat aux groupes armés, et appelle les autres groupes armés à réintégrer l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en RCA (APPR-RCA) afin de favoriser le retour définitif de la paix en Centrafrique.  

      Mouvement patriotique pour la                  Centrafrique (MPC), aile Hassan              Abdoulraman

                        Déclaration

Suite à la déclaration du président de la république, chef de l’Etat le professeur Faustin Archange Touadera, nous dirons plutôt l’appel du chef de l’Etat à l’endroit des groupes armés qui continuent de terroriser les paisibles populations qui n’aspirent qu’à la paix à déposer les armes et de revenir autour du DDR pour trouver une place au soleil dans leur réinsertion dans la vie socioprofessionnelle ou d’être réintégré dans les forces de défense nationale, c’est –à –dire les FACA.

Le Chef de l’Etat n’a pas manqué de demander à ces groupes armés qui s’aveuglent éperdument dans des actions belliqueuses de reprendre la oie de l’accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR-RCA), qui reste la seule voie de salut de sortie de crise pour notre pays, car il va de la responsabilité de tous ces groupes armés pour sauver leur pays la République Centrafricaine des mains de ces étrangers qui ont un seul intérêt c’est-à-dire piller nos ressources naturelles.

Répondant à cet appel du chef de l’Etat, certains centrafricains à l’intérieur de leurs groupes armés ont commencé à se mouvoir dans le sens de rattraper la déclaration porteuse d’espoir pour prendre leurs distances de leurs chefs qui les manipulent.

C’est le cas du MPC de Alkatim Mahamat, qui constitue pour ce groupe un véritable goulot d’étranglement pour la population où il est basé à Kaga-Bandoro dans la Nana-gribizi.

Comme vous le savez, il y’a un temps pour faire la guerre, il y’a aussi un temps pour faire la paix.

Petit à petit, un centrafricain, qui s’appelle Hassan Abdoulraman a commencé à prendre sa distance et évite par tous les moyens à ne pas être piégé par le général Alkatim Mahamat, s’est retiré du groupe et ainsi son départ a provoqué la division au sein du MPC du général Alkatim Mahamat.

Hassan Abdoulraman a demandé à tous les centrafricains qui sont encore sous le joug du Général Alkatim-Mahamat de quitter et de le rejoindre. Ainsi fait, et à partir de là est né le MPC Hassan Abdoulraman qui opte totalement pour l’accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR-RCA).

Objectif principale : la restauration et la consolidation de la paix.

Amener les centrafricains et le centrafricaines à vivre ensemble, c’est pourquoi, ses combattants ont déposé les armes. Ils ont été désarmés depuis le 10 septembre 2020, par la coordination du DDR, mais malheureusement, ces combattants désarmés et démobilisés attendent leur réinsertion pour laquelle nous demandons au programme du DDR de revenir auprès de ces EX-Combattants pour procéder à leur réinsertion car c’est depuis longtemps qu’ils sont attentent, et il y’a risque qu’ils puissent rejoindre le camp de nos ennemis.

Le MPC aile Hassan Abdoulraman veut la paix, nous voulons constituer une ceinture de paix et de réconciliation autour du président de la République, le professeur Faustin Archange Touadera pour la réconciliation nationale.

Nous appelons tous nos combattants de Kaga-Bandoro, Kabo, Batanga, Bria… de cesser immédiatement les actes crapuleux, et d’éviter les manipulations des ennemis de la paix.

La RCA est notre pays, nous n’accepterons jamais de le laisser dans les mains des étrangers, levons-nous pour bâtir un Centrafrique unit, fort et indivisible.

Nous demandons aux autres groupes armés qui hésitent encore d’accepter la main tendue du Chef de l’Etat, de faire comme nous pour sauver le Centrafrique. Pour l’instant, Alkatim Mahamat, ne contrôle rien. Il ne représente que son ombre et se trouvait au Soudan ou au Tchad.

Nous présentons notre bureau la semaine prochaine dans un consensus accepté de vous tous.

                                 Je vous remercie !

                                                                           Fait à Kaga-Bandoro, le 22 octobre 2021

                                 Le Coordonnateur

                          HASSAN ABDOULRAMAN

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :