Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le nouveau ministre chargé du développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Bertrand Arthur PIRI a visité les différents chantiers de l’Energie Centrafricaine (ENERCA),  le mercredi 21 juillet 2021. Cette visite est l’occasion pour le nouveau chef du secteur de l’énergie de constater l’évolution des chantiers en finition et ceux qui sont en cours d’exécution.

La visite a commencé sur le chantier le chantier d’installation des poteaux électriques à PK 28 route de Boali. Ces poteaux électriques vont faciliter le transport de l’électricité aux villages situés sur l’axe Bangui-Boali. Ensuite, le ministre et sa suite ce sont rendus au village Bogoura, sur le site de la centrale électrique mobile en construction.

A l’usine de Boali I, le ministre a constaté les résultats des travaux de remise à niveau des balayages alternateurs des cinq groupes de l’usine réalisés par l’entreprise chinoise CGGC. Ces travaux ont permis de garantir la sécurité dans la production d’électricité dans cette usine.

A l’usine de Boali II, c’est une visite d’évaluation des travaux de dédoublement de capacité de production de l’usine dont la réception officielle sera faite prochainement.

Sur le site de Boali III, le ministre est venu constater les débris d’un site saccagé dont la construction avait atteint les  90% .Malheureusement, les turbines ont été complètement détruites par des rebelles de la coalition seleka en mars 2013.

C’est depuis 1976 qu’aucun travail du genre n’est réalisé sur les usines de production de Boali avec des investissements énormes pour la modernisation des installations de l’Enerca. Pour le ministre, ces installations « vont permettre à l’Enerca d’améliorer l’accès et la fourniture de l’électricité à la population de Bangui et de ses environs ».

 C’est grâce à l’appui financier de la Banque Africaine de Développement (BAD), que ces travaux sont engagés au niveau des usines de production de Boali afin d’augmenter la capacité de production et améliorer la qualité de distribution de l’électricité à la population.

La modernisation des installations de productions de l’ENERCA va intégrer plusieurs paramètre et composante notamment la rénovation des lignes de transports de l’électricité. «  Depuis 1960 l’Enerca dispose d’une ligne de transport à 63 Mw et à l’issue des travaux qui seront réalisés, l’Enerca doit passer d’une ligne de transport de 60 Mw à 110 Mw avec des lignes de transport adaptée et sécurisée », a expliqué le ministre de l’Energie. 

A l’instar de la population de Bangui, la population des villes secondaires et provinces de Centrafrique ont besoins de l’électricité afin de participer aux développements économiques du pays. Pour le ministre des projets intégrés pour une fourniture nationale de l’électricité sont à l’étude, et en conception. Le gouvernement est résolument tourné vers la recherche de financement pour leurs réalisations. 

Steven/LANOCA  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :