Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les travaux de construction de la centrale solaire photovoltaïque de 25 mégawatts au village Danzi, situé à 18 km de Bangui sur la route de Boali vont bientôt être lancés, 2 ans après la pose de la première pierre, le 7 mai 2021 par le président Faustin Archange Touadera.

La remise du site à la société chinoise Shanxi Construction Investiment  Group chargé des travaux, a eu lieu le 14 juin 2021. Ces travaux sont pris en charge dans le cadre du projet d’urgence pour l’accès à l’électricité (PURACEL) financé par la Banque Mondiale.

La mise en œuvre du PURACEL a rencontré des défis majeurs entre autres :

  • la réalisation et la validation des études d’impact environnemental et social du projet ;
  • la mise en œuvre du plan d’action de réinstallation visant l’indemnisation des personnes affectées par le projet ;
  • l’audit confirmant l’exhaustivité de la mise en place du plan d’action de réinstallation ;
  •  la déclaration du site comme « zone d’utilité publique » par Décret N°021.104 du 21 avril 2021.

En plus de ces défis, il y’a lieu de préciser que le processus de passation du marché a pris du temps, deux ans exactement, qui a conduit finalement à la signature du contrat avec la société chinoise Shanxi, le 17 décembre 2020 pour un montant global de 22 milliards 950 millions de FCFA. Les conditions sont réunies pour le démarrage effectif des travaux qui vont durer 14 mois.

L’entreprise Shanxi, est retenue sur les bases de sa technicité et son savoir-faire. Les responsables de cette entreprise chinoise sont invités à intégrer la main-d’œuvre locale dans les travaux afin d’améliorer les conditions de vie des populations du village Danzi.

Les habitants du village Danzi et ses environs, sont priés de veiller sur le chantier et les installations qui seront faites qui seront leur patrimoine et contribueront au développement de leur localité. Ces habitants sont exhortés à s’abstenir des actes de sabotage et de vandalisme sur ces investissements

Le ministre Herbert Gontran Djono Ahaba a brièvement passé en revue la situation énergétique déficitaire que connait la RCA depuis près de deux décennies. Cette crise énergétique ne cesse d’être un véritable blocage pour la relance économique et du développement.

Le ministre Djono Ahaba, réaffirmé l’engagement du président de la République, Faustin Archange Touadera, a tout mettre en œuvre pour développer le secteur de l’énergie sur toute l’étendue du territoire centrafricain.   

« Le développement d’un pays ne peut se faire sans l’énergie », a précisé le 2e vice-président de la Mairie de Bégoua, Clément Godame.

A en croire le représentant de la Banque Mondiale en Centrafrique, Han Fraesters, la centrale solaire de Danzi, qui est un projet extrêmement complexe mais important, vient doubler la capacité de la fourniture à Bangui.  

La cérémonie a pris fin par la présentation de l’équipe du PURACEL, de la société Shanxi, et l’ingénieur conseil des sociétés tunisiennes Rina et Comete engineering, par le coordonnateur du PURACEL, Blaise Banguitoumba, suivi de la remise des documents du site par le coordonnateur de l’UGP PFTT.

Quatre ministres étaient présents : le Ministre de l’Environnement et du Développement Durable Thierry Kamach, celui des Travaux Publics, Hamza Guismala, Aline Gisèle Pana ministre par intérim du Tourisme et le ministre du Développement de l’Energie et des Ressources Hydrauliques, Herbert Gotran Djono Ahaba  Autres personnalités invitées : l’ambassadeur de Chine, Chen Dong, le Préfet de l’Ombella-Mpoko, Pascal PAMAL, le directeur général de l’ENERCA, Thierry-Patient BENDIMA

Les deux sociétés tunisiennes Rina et Comete engeneering seront chargées de contrôler le chantier.

La  centrale solaire de Danzi, permettra de réduire les multiples délestages qui causent des désagréments chez les consommateurs.

 

Arsène-Jonathan MOSSEAVO

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :