Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Des experts en droits de l’homme de l’organisation des Nations –Unies auraient menés des enquêtes sur la situation des droits de l’homme en République Centrafricaine. Le rapport de la mission n’est pas encore publié officiellement mais il y’a eu des fuites de quelques éléments du document.  Des éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA) et leurs alliés notamment des russes sont pointés du doigt pour avoir commis des crimes sur les populations civiles.

Le gouvernement   a réagi par la voix de son porte-parole, Maxime Kazagui, ministre de la communication et des médias. Le gouvernement est surpris de l’existence d’un tel document et de son contenu qui ne reflète pas la réalité.

Le parquet de Bangui est monté au créneau pour mettre en place une commission d’enquête afin que lumière soit faite sur les présumés violations des droits humains qu’auraient commis les FACA et leurs alliés.

Du côté de la société civile, des voix s’élèvent. Gervais Lakosso, Coordonnateur du Groupe de Travail de la Société Civile sur la Crise Centrafricaine (GTSC), demande plutôt le départ de la Minusca. «Au regard de ce qui se passe actuellement en Centrafrique, d’ailleurs, la Minusca est en mission ! C’est notre pays ! Si nous constatons que leur mission est inefficace, ils n’ont qu’à rentrer chez eux nous ne voulons plus», a insisté le Coordonnateur du GTSC

Plusieurs autres organisations sont choquées de cette attitude de la MINUSCA et proposent d’organiser une marche pacifique le 12 mai 2021 à Bangui pour protester contre la MINUSCA et le rapport sur la situation des droits humains en Centrafrique

A suivre

Abu Hamza  

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :