Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • « RCA : l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Regis Lionel Dounda, est placé en garde à vue », publié le 14  avril 2021, à 10h 50, par le site Corbeau News Centrafrique.
  • L’information est reprise sur les réseaux sociaux et circule sur Facebook notamment.
  • Son chargé de communication intérimaire confirme l’information.
  • Le ministre, joint par téléphone, témoigne.
  • Le procureur général près la cour d’appel de Bangui apporte des précisions sur l’affaire.
  • L’information relative à l’audition de Régis Lionel Dounda à la SRI est donc vraie.

Le 14 avril 2021, Corbeau News Centrafrique annonce sur son site que l’ancien ministre de la Jeunesse et des sports est entendu, depuis le matin, dans les locaux de la Section de recherches et d’investigations (SRI) où il a été placé en garde à vue. L’information devient virale et est partagée par des sites d’information et des membres influents de la communauté sur leurs réseaux sociaux.

Cette information intervient quelques jours après son limogeage, le 6 avril, à la suite d’un rapport de l’Inspection générale d’Etat, rendu le 23 février, et dans lequel on l’accuse de « crimes de faux et usage de faux et détournement de deniers publics » dans l’affaire des loyers versés par la société Bocom Pétroleum Centrafrique.

 

 

Pour vérifier cette information, l’équipe #StopATènè a essayé de joindre, à plusieurs reprises, le ministre sur son téléphone. En vain.

Nous avons alors appelé le chargé de communication intérimaire du ministère de la Jeunesse et des sports, Trésor Adoum, qui a confirmé l’information de Corbeau News Centrafrique : « Oui, le ministre est maintenu et entendu à la SRI depuis hier matin (NDLR, jeudi 14 avril) et l’audition se poursuit. »

L’intéressé confirme son audition

A 19 h, jeudi soir, coup de fil de l’ancien ministre a un membre de notre équipe. Il confirme lui-même son placement en garde à vue. « Oui, effectivement, j’ai reçu une convocation du parquet général me convoquant à la SRI, le 14 avril, à 9 h. Quand je suis arrivé, ils m’ont dit qu’il faudrait qu’on me mette en garde-à-vue pour des nécessités d’enquête. Peu après, j’ai contacté mon avocat pour qu’il puisse s’imprégner de la situation et des faits qui me sont reprochés. Je suis encore là, je peux utiliser mon téléphone et circuler au sein des locaux de la SRI. »

Eric Didier Tambo, procureur général près la cour d’appel de Bangui, apporte des précisions sur l’audition en cours : « L’ancien ministre de la Jeunesse et des sports est soupçonné de détournement sur la base du rapport de l’Inspection générale d’Etat. Pour l’instant, la procédure est en cours. Lors des auditions, si le ministre cite le nom d’éventuels témoins, ceux-ci seront entendus. La garde à vue prendra fin ce jour, 16 avril, mais si rien n’est fait jusqu’à la fin de la journée, elle sera prolongée de 72 h. »

#StopATènè, l’équipe qui lutte contre la désinformation et les discours de haine en RCA

Sources :

  • Contact téléphonique avec le  chargé de communication intérimaire
  • Contact téléphonique avec Régis Lionel Dounda
  • Contact téléphonique avec le procureur général près la cour d’appel de Bangui

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :