Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’année 2021, est une année de grands défis pour la relance des activités socio-économiques et culturelles en République centrafricaine. Ce nouvel de rebâtir le pays , tient à cœur le président de la République, Faustin Archange Touadéra, réélu pour un second mandat de 5 ans . Une détermination soutenue par le  gouvernement et les partenaires privilégiés dont la Russie, qui veut diversifier cet appui dans le domaine culturel .

En prélude à l’élection «Miss Bangui 2021» qui aura lieu le 8 mars prochain, dix (10) belles filles sur 14 sont présélectionnées par un jury dans l’après-midi du dimanche 28 février dernier à Bangui. La présélection est faite en présence de la Présidente du Comité de «Miss Bangui 2021», Jihane Gaëlle Service née Gbokou  et Jean Christophe Robembé, respectivement Présidente et Vice-président du comité d’organisation de «Miss Bangui». L'on notait également une forte présence de la délégation de la mission russe en Centrafrique conduite par Monsieur Alexandre.

Après la présélection des 10 filles , Jean Christophe Robembé, Vice-président du comité d’organisation de «Miss Bangui» a présenté le décor du grand évènement qui aura lieu le 8 mars prochain : 

"Le thème retenu pour cette année est «La femme centrafricaine au tour de la paix». Miss Bangui est un concours destiné aux filles centrafricaines vivant à Bangui âgées de 18 à 25 ans, mesurant au moins 1,70 cm avec un niveau d’étude (BAC et plus). La lauréate sera directement retenue pour la finale «Miss Centrafrique». Ce concours dans ce contexte est une occasion de célébrer la paix et le vivre-ensemble. Cependant, un accent particulier sera mis sur la recherche et l’importance de la paix en RCA". 

A travers ce concours, le ministère des Arts, de la Culture et du Tourisme veut lancer un message fort à l’endroit des groupes armés sans foi ni loi à déposer les armes et à cultiver la paix. Car, la paix est le socle du développement d’un pays.

Ces 10 filles présélectionnées vont participer au concours de «Miss Bangui 2021» le 8 mars à l’hôtel Ledger Plazza. Cette 6ème édition pour Jean Christophe Robembé, n’est pas la première et la dernière. C’est pourquoi, il a demandé à des filles qui n’ont pas eu la chance de qualifier de garder espoir et de doubler leur travail à travers leurs images, mais aussi et surtout leur façon de parler, parce que beaucoup de ces filles étaient stressées d’affronter le public. C’est une compétition ! Il a exhorté ces filles qui n’ont pas été retenues à travailler davantage pour que l’année prochaine, qu’elles puissent participer à cette compétition.  

Occasion pour le comité d'organisation de rendre un hommage mérité à l’endroit de la mission Russe en Centrafrique qui ne cesse de prêter mains fortes au gouvernement centrafricain, sans oublier le Centrafricain lambda qui souffre dans leur chair des affres de la violence orchestrée par des groupes armés. «On reconnaît les vrais amis dans des moments très difficiles. Au moment où la République centrafricaine traverse un moment très difficile de son histoire, et que les partenaires Russes ont décidé de nous accompagner dans ce processus, d’abord à partir de «Miss Bangui», après «Miss Régionale» et enfin «Miss Centrafrique». Donc, nous félicitons cette coopération qui est très dynamique qui est vivante pour qu’ensemble qu’on puisse résoudre la crise centrafricaine», a précisé Jean Christophe Robembe.

Pour Mademoiselle Fall Kati Djiana, âgée de 19 ans, qui mesure 1 mètre 70 et pèse 55 kilos, candidate numéro 1 retenue à l’issue de cette présélection, elle est très émue et a projeté ses projet si elle est élue «Miss Bangui 2021»:  «Si je suis élue «Miss Bangui 2021», je ferai de la paix mon cheval de bataille comme l’a toujours prôné le Président de la République, Professeur Faustin Archange Touadéra , qui ne cesse d’appeler les Centrafricains à cultiver la paix, la réconciliation et le vivre-ensemble».

Pour Alexandre, Manager de l’ITR de la mission Russe qui se trouve en Centrafrique, a remercié infiniment l’organisation de ce concours qui, malgré les moments difficiles que les pays traversent, il a comme impression que la République centrafricaine a intérêt à aller de l’avant à afficher ses cultures sur tous les plans de montrer aux yeux du monde ce qui est de plus beau. «Je viens de voire de très belles et jolies filles africaines. J’espère que parmi ces belles filles, il y aura la Miss du monde», a-t-il lancé.

Ces dix (10) filles présélectionnées vont devoir participer le 8 mars prochain à l’hôtel Ledger Plazza au concours «Miss Bangui 2021». C’est là que la  Miss-Bangui sera connue pour s’affronter avec les «Miss régionales» afin de trouver enfin la «Miss Centrafrique» qui deviendra l’ambassadrice de la République centrafricaine.

  Terence Gavenne 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :