Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Préambule

Nous, représentants des communautés du Nord-est (Vakaga, Bamingui-Bangoran et Haute-Kotto), réunis à Bangui du 09 au 10 novembre 2020, dans le cadre de la grande rencontre de réconciliation :

  • Considérant la récurrence des crises militaro politique en République Centrafricaine ;
  • Considérant les conséquences multiformes de la crise de 2012 et la persistance de ses effets tant sur le fonctionnement des services publics que sur les populations ;
  • Considérant les violences qui ont récemment opposé les différentes communautés du Nord-est avec leur lot de dégâts matériels et de pertes en vies humaines ;
  • Considérant que ces violences ont ébranlé les liens séculiers du vivre ensemble et de la cohésion entre les différentes communautés ;
  • Conscients que la persistance de ces violences constitue un frein à la reconstruction de la région du Nord-est ;
  • Conscients de l’importance de la paix comme facteur primordial de développement ;
  • Considérant les initiatives de paix et de réconciliation mises en œuvre par le gouvernement avec l’appui des partenaires dès le début des violences ;
  • Réaffirmant l’adhésion de toutes les communautés à l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en République Centrafricaine (APPR-RCA) ;
  • Considérant la volonté des différentes communautés d’aller vers la paix et la réconciliation, laquelle volonté s’est manifestée à travers différents pactes et documents signés entre lesdites communautés ;
  • Considérant que cette volonté s’est fortement réaffirmée lors des présentes assises ;
  • Considérant les conclusions de la grande rencontre de Bangui, tenue du 09 au 10 novembre 2020 sous le Très Haut Patronage de Son Excellence Professeur Faustin Archange TOUADERA , Président de la République , Chef de l’Etat et qui prennent en compte l’ensemble des vœux exprimés par les communautés ;

 

Convenons de ce qui suit :

  • Enterrer  définitivement la hache de guerre ;
  • Privilégier désormais le dialogue et la voie judiciaire comme mode de règlement de leurs différends ;
  • Respecter les droits et libertés de tout être humain vivant dans la région ;
  • Respecter rigoureusement la libre circulation des personnes et des biens ;
  • Mettre définitivement fin aux exécutions sommaires et extrajudiciaires ;
  • Mettre fin aux violences et aux traitements cruels faits aux femmes ;
  • Eviter toutes formes de discrimination ethnique et religieuse ;
  • Brader et ou favoriser les pillages des ressources naturelles de la région du Nord-est ;
  • Dénoncer les alliances avec les mercenaires étrangers ;
  • Sceller une réconciliation durable entre les différentes communautés ;
  • Eduquer et former les communautés sur la cohésion sociale et le vivre ensemble ;
  • Impliquer l’Association des Ressortissants de la VAKAGA pour le Développement (AREVAD) dans la mise en œuvre du présent acte.

Demandons :

  1. au Gouvernement
  • La poursuite de la restauration de l’Autorité de l’Etat dans le Nord-est ;
  • Le désarmement total des groupes armés ;
  • Le retour des Personnes Déplacées Internes avec un appui en vivre et matériaux de construction ;
  • De déclarer la ville de Bria «  Ville sans arme » et la préfecture de Bamingui-Bangoran, « Préfecture sans arme » en concertation avec les ex groupes armés ;
  • La suppression des barrières illégales sur tous les axes ;
  • L’érection de Bahidon en commune de plein exercice ;
  • Le découpage de Bria en trois circonscriptions électorales ;
  • De garantir la sécurité aux frontières avec le Tchad et le Soudan ;
  • D’identifier, de recenser, et de fermer toutes les pistes qui relient les frontières du Nord-est avec le Tchad et le Soudan ;
  • De déployer les forces de défense et de sécurité aux frontières avec le Tchad et le Soudan ( Amdafock, Boromata, Tissifongoro,et Sikikédé) ;
  • D’impliquer toutes les ethnies dans la gestion des affaires communales ;
  • De recenser les habitations détruites et brulées pendant les conflits pour réparation ;
  • De poursuivre en justice les personnes identifiées comme auteurs, co-auteurs et complices de ces conflits ;
  • D’accompagner les communautés de la Vakaga pour la mise en œuvre d’un Comité des sages pour la prévention des conflits ;
  • D’ériger les PCA de OUANDJA et SAM OUANDJA en sous-préfectures pour rapprocher l’administration des populations ;
  • De décentraliser le service de délivrance des cartes d’identité nationale dans les préfectures éloignées ;
  • De faciliter la délivrance des cartes d’identité et passeports aux communautés de la région du Nord-est ;
  • De créer des emplois et des centres de formation pour les jeunes de la région ;
  • De diviser DAR EL KOUTI en trois (3) communes et deux (2) circonscriptions électorales ;
  • De procéder à la réouverture des postes de gendarmerie à NGARBA BORD et à NIAMNI ;
  • De promouvoir la gouvernance locale ;
  • D’appliquer l’équité dans la clé de répartition des ressources, avantages et bénéfices de la Région du Nord-est ;
  • D’exécuter les projets de développement local pour la Région du Nord-est
  • D’accélérer le désenclavement de la Région du Nord-est  par la construction d’infrastructures routières ;
  • Le départ des chefs de guerre étrangers hors de la Région du Nord-est ;
  • La prise en compte des différentes ethnies dans la constitution des délégations spéciales
  • La poursuite de la réhabilitation des maisons d’arrêt et des centres de santé  dans la Région du Nord-est ;
  • La mise en place d’un mécanisme de suivi et de vulgarisation du pacte.

 

  1. Aux groupes armés
  • Le respect scrupuleux de l’Accord de paix du 06 février 2019 (APPR-RCA) y compris la dissolution intégrale de leurs groupes ;
  • Le démantèlement des barrières illégales, sources des conflits ;
  • La libre circulation des personnes et des biens dans la Région du Nord-est ;
  • Le respect des droits des individus et de la dignité de la personne humaine ;
  • La réconciliation entre les groupes armés ;
  • La libération des bâtiments administratifs occupés par les groupes armés ;
  • La suppression des services parallèles de collecte d’impôts et de douanes.

 

  1. Aux Garants et facilitateurs de l’APPR- RCA
  • D’apporter un appui multiforme aux parties à l’Accord en vue du respect scrupuleux de leurs engagements

 

Fait à Bangui, le 10 novembre 2020

Ont signé :

Pour les représentants de la Vakaga

  • AMGABO Moustapha (Sultan Maire)
  • ADRAMANE Ramadane (Kara)
  • RADJAB Moussa (Sara)
  • IBRAHIM Abdoulaye (Goula)
  • OUMAR Garba (Haoussa)
  • ABAKAR Yaya (Rounga)
  • ADAM Idriss (Youlou)
  • ASSANA AMADOU (Foulata)
  • Abdoulaye TIDJIANE (Bornou)

Pour les représentants de la Haute Kotto

  • SAMBA René Valentin (Banda)
  • ATAHIR Ali (Arabe)
  • YAYA Idriss DOUNGOUSS (Rounga)
  • DJOUMA Félix (Sara)
  • ASSANE Zakaria (Kara)
  • IBRAHIM AHAMAT (Goula)
  • AHAMAT Aliou (peul)
  • DALKIA Gilbert (Ndoka)
  • BLITCHI Rosalie (femmes)
  • BALEKOUZOU Maurice (Maire)
  • Aboubakar SIDDICK ALI (Bornou)

Pour les représentants de la Bamingui-Bangoran

  • SENOUSSI Ibrahim (Sultan Maire)
  • YACOUB Ibrahim (Rounga)
  • MAHAMAT Kamiss (Ndoka)
  • MAKOSSA BANGUI Pierre (Banda)
  • HAMAT DRIWICH (Goula)
  • MOUSSA NGADE Daniel (Sara)
  • ATAHIR Hamdan (Arabe)
  • OUTMAN Amine (Djeme)
  • SENOUSSI Fatimé (femmes)
  • AHMAT Moussa (jeunesse)