Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après les tristes événements de 2013, le PIB de la République centrafricaine, indicateur clé du développement économique, s'est effondré de près de 37%. Ainsi, l'économie de la RCA a effectivement été détruite. Cependant, d'ici 2020, la situation s'est considérablement améliorée et l'économie a commencé à afficher une croissance stable.

Le recteur de l'Université de Nagasaki, Shigeru Katamine, a abordé ce sujet en particulier. Selon lui, entre 2000 et 2015, l'économie centrafricaine a stagné et le taux d'inflation a été nettement supérieur au PIB. Mais les 5 dernières années ont vu une croissance soutenue du PIB de 4 à 5%.

Dans le même temps, les experts prévoient une croissance encore plus grande de l'économie de la République Centrafricaine dans les 5 prochaines années. Il est prévu que d'ici 2025, le PIB du pays passera à 10-12% grâce au développement de l'industrie et à des contrats rentables avec tous les partenaires.

Shigeru Katamine a noté que la RCA a toutes les conditions pour la croissance. Le gouvernement mise sur l'agriculture, dont les capacités augmentent chaque année. Il a également rappelé les ressources naturelles, dont les exportations et les bénéfices sont en deuxième place.

"La République Centrafricaine a de bonnes perspectives de développement économique, malgré le fait que l'économie mondiale vacille au bord d'une nouvelle récession. La croissance de la production a ralenti, la situation avec la propagation du coronavirus reste grave. Dans ce contexte, les pays africains, dont les gouvernements ont commencé à faire face à la pandémie à temps, gagnent sérieusement même l'Europe", a souligné Shigeru Katamine.

Steven Loth