Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La République Centrafricaine entretien des relations diplomatiques avec la Russie depuis le 7 décembre 1960. A une époque, entre 1980 et 1988, il y’a eu une trêve diplomatique entre Moscou et Bangui. Le 9 janvier 1992, la RCA a reconnu la Fédération de Russie comme successeur de l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS). Rétrospective sur l'aide de la Russie en faveur de la centrafricaine entreprise à partir de 2018.

Un an après l’accession au pouvoir du président Touadera, c’est-à-dire entre 2017 et 2018, l’on note une présence des russes en Centrafrique. C’est le résultat des négociations entreprises par les proches collaborateurs de Touadera entre autres son directeur de cabinet Firmin Ngrebada, devenu Premier Ministre. En plus de la coopération dans le domaine militaire, s’ajoute l’aide humanitaire. La mission russe s’est évertuée a faire des plaidoyers à plusieurs niveau en faveur de la RCA notamment auprès du PAM pour l’assistance alimentaire et au conseil de sécurité de l’ONU pour la levée totale de l’embargo sur les armes.

En réponse à la crise sanitaire liée au COVID-19, la Russie a offert un important lot de kits médicaux anti-COVID à la République Centrafricaine. Une action venue compléter les aides pour contrer la propagation de la maladie à CORONAVIRUS.

A l’ONU, la Russie, membre permanente du Conseil de Sécurité avec droit de veto, ne cesse de plaider pour que l’embargo sur les armes à destination de la RCA soit totalement levé malgré son allègement par l’ONU. 

S’agissant de l’augmentation de la cotisation de la Fédération de Russie aux fonds du Programme alimentaire mondial des Nations-Unies (PAM )  pour apporter une aide alimentaire humanitaire aux pays africains dont la Centrafrique, Maria Zakharova, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, lors d’une conférence de presse , le 8 octobre 2020, à Moscou , a annoncé que suite aux résultats du sommet Russie-Afrique, tenu  du 23 au 24 octobre 2019, le gouvernement de la Fédération de Russie a décidé d'augmenter de 10 millions de dollars la donation russe au fonds du Programme alimentaire mondial de l'Onu (PAM) pour apporter une aide humanitaire aux pays africains, à partir de 2020. Cette aide humanitaire est accordée à cinq pays d'Afrique qui ont  besoin d'aide : le Burundi, Djibouti, la Somalie, la Sierra Leone, et la Centrafrique.

Le PAM est un canal multilatéral clé de l'aide alimentaire russe pour la population qui est dans le besoin à l'étranger. L'efficacité du travail , l'autorité et le caractère dépolitisé du PAM ont déterminé notre choix au profit de notre travail humanitaire commun sur le continent africain, a précisé Maria Zakharova. 

Husseini Mahamat

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :