Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ces véhicules blindés sont arrivés ce jeudi matin du 15 octobre 2020, à l’aéroport Bangui-Mpoko. Au total, 20 chars blindés sont promis par la fédération de Russie pour renforcer l’armée centrafricaine. 10 sont déjà en Centrafrique et transférés au centre de formation militaire de Berengo, située à 65 Km au Sud de Bangui, la capitale.

Le Président de la République Centrafricaine, Faustin Archange Touadera, était à l’aéroport pour assister à la remise officielle de ces véhicules blindés , au ministère de la Défense nationale. Les décharges sont faites par la ministre de la défense de Centrafrique, Marie Noëlle Koyara et l’ambassadeur de la Fédération de Russie en poste à Bangui, Vladimir TITORENKO.

Dans une brève interview en sango (langue nationale), le président Touadera a  réaffirmé  que ces équipements viennent renforcer les capacités de l’armée nationale à protéger l’ensemble du territoire.  Cette dotation motive davantage l'exécution du plan national de défense par la mise en oeuvre d’une armée de garnison dans trois villes du pays : Bouar (opérationnel), Ndélé et Bangassou.

Le récent voyage à Moscou, les 6 et 7 octobre  2020, du président Faustin Archange Touadera, accompagné par son conseiller en matière de sécurité, Valeri Zakharov, a permis de sceller certains dossiers dans le domaine militaire . L’arrivée de ces chars viennent concrétiser la coopération militaire centrafricano-russe enclenchée, il y’a de cela deux ans.

Depuis 2013, l'embargo sur les armes était total pour la Centrafrique même s'il a bénéficié depuis 2017 de quelques exemptions accordées par l'ONU, notamment à la Russie et à la France, pour équiper des unités de l'armée centrafricaine en voie de reconstitution.

Husseini Mahamat.